JS Bach, sous le signe de Luther Motets & Cantates

dimanche 12 novembre 2017

L'ensemble B.a.Bach-Montpellier marque le demi millénaire de la Réformation par un programme comprenant de larges extraits de la cantate BWV80 « Ein feste Burg ist unser Gott » (« Notre Dieu est une solide forteresse »). C'est l'unique œuvre de J.S. Bach destinée à la fête du 31 octobre. Comme souvent dans ses années de Leipzig, il reprend et remanie des œuvres antérieures. Il compose notamment un choeur d'entrée, à l'écriture d'une virtuosité polyphonique époustouflante, qui énonce majestueusement la première strophe du choral emblématique de Martin Luther.

Le programme vocal comporte également des extraits des cantates BWV 131 et BWV 21 et de la Passion selon St Jean. La présence d'un orgue d'exception dans le Temple d'Anduze donne l'occasion d'entendre le Praeludiium BWV552,1 et d'autres œuvres qui ponctueront ce concert.

1
Tarif normal :
Libre participation aux frais
Tarif réduit :
Tarif enfant :
Billetterie :
Lieu :
Grand temple d'Anduze Plan de Brie 30140 Anduze
Direction : Jean François Héron
Études à Nantes, Paris VIII, Genève.

Il fonde la Chorale Universitaire de Nantes (1963) dont le répertoire comprend des œuvres a capella ou avec orchestre, et qui participe aux représentations d'opéra. En 1982, il crée l'Atelier Vocal et Instrumental de Grenoble avec lequel il donne de nombreuses œuvres de l'époque baroque. De 2006 à 2016, il dirige l'Ensemble vocal Pertuis Luberon, avec un répertoire célébrant Händel (Le Messie), Vivaldi, Schubert, Mozart, Liszt ou Mendelssohn.

En 2010, il rejoint l'Orchestre des Alpes du Sud (OPUS) qu'il dirige dans des concertos (Brahms, Haydn, Mozart, Vivaldi...), des suites (Bach, Tchaïkovski, Bizet, Rameau...) ou des symphonies (Schubert, Mozart, Beethoven, Britten), quand ce ne sont pas des airs d'opéra et des danses ou des ouvertures de la famille Strauss.

Avec l'International Youth Symphony Orchestra & Chorus de Blue Lake (Michigan), il donne le Requiem de Verdi et le Stabat Mater de Dvorak.

En 2012, il est nommé directeur musical de l'Ensemble B.a.Bach de Montpellier qui se consacre presqu'exclusivement à la musique de J.S. Bach : cantates, motets, passions.

Il a fondé en 1998 le Festival Durance Luberon dont il est actuellement le vice-président et conseiller artistique
Chanteurs/Musiciens : L'Ensemble B.a.Bach (Montpellier)
L’ensemble B.a.Bach a été créé en 1991 par Jacqueline Armand Carrière. Il regroupe une vingtaine de chanteurs confirmés et autonomes capables d’effectuer le travail de déchiffrage seuls. Il se produit avec des solistes et instrumentistes baroques, et n’a cessé d’interpréter la musique vocale de Jean-Sébastien Bach ainsi que l’oeuvre d’autres compositeurs baroques, anglais, allemands, français.

A l’automne 2012, Jean-François Héron a pris en charge la direction musicale de l’Ensemble, à l’occasion d’un recentrage du groupe autour de l’oeuvre du cantor de Leipzig. Nous avons alors accéléré la cadence de nos prestations. Plusieurs concerts sont programmés chaque saison, avec instrumentistes et solistes professionnels. En outre, nous présentons régulièrement des "Heures Musicales" gratuites à visée pédagogique, où nous interprétons une œuvre de JS Bach après l’avoir commentée sur le plan musical et textuel. B.a.Bach se produit essentiellement à Montpellier : à la Maison des Chœurs, au Temple de la rue de Maguelone, dans les églises Saint Denis, Sainte Eulalie, les Dominicains, les Pénitents Bleus, et dans la région : église de Pignan, temples de Marsillargues, du Vigan, de Nîmes. Il se produit aussi en PACA. dans le cadre de divers festivals de musiques, dont celui de Durance Luberon.

L’ensemble B.a. Bach est membre actif de l’Association des Chœurs de Montpellier. Il reçoit depuis l’année 2006 le soutien de la Ville de Montpellier.

Site : www.babach.fr
Retour